LE CORBUSIER … LA COINCIDENZA E IL SOTTOSCALA …

2014-05-04-c3a0-11-12-20Trop blanc

“Carissimo Giorgio,
mi sono molto divertito a tradurre per i francesi la tua divertente poesia, giustamente indignata per la brutta fine, in un sottoscala, del povero Corbu…sier.
Inconsciamente, desideravo di raccontare più dettagliatamente il fatto ai miei amici francesi e, in particolare, a Nicole Peter. Non so se lo farò…
Frequento spesso “Passages”, il blog di Nicole che mi ha sempre attirato, se non altro per il suo nome, così seducente e accogliente. Nicole, a sua volta, mi onora con le sue visite regolari e piene di humour… Perché utilizzo questo termine, “humour”, visti gli scarsi appigli che questa società di fraterni sconosciuti ci offre? Non lo so. È un’intuizione. Nicole ama il paradosso, come me del resto. Ed è capace di demistificare perfino le colonne portanti, le icone che si sono più profondamente radicate nella nostra naturale propensione all’obbedienza, come Le Corbusier. Sì, lei ha avuto il coraggio — che io ammiro a bocca aperta — di dire che la famosa Ville Savoie è “troppo bianca”.[ecco il lien del suo articolo : https://nicolepeter.wordpress.com/2014/10/28/trop-blanc/%5D
Se penso quanti anni di soggezione e rassegnazione abbiamo vissuto nella stretta osservanza di questa “clarté” che non si poteva minimamente mettere in discussione… davanti a questa “razionalità” leggermente astratta e questa sconfinata fiducia (o presunzione?) di potere tutto governare, controllare, risolvere !
Questo irriverente articolo di Nicole mi ha suggerito di andare a scartabellare nel tuo blog-enciclopedia, dove ho trovato, tra gli altri, un interessante reportage sulle lacrime di Le Corbusier, e dove ho respirato, finalmente, l’aria salutare della dissacrazione. Che bella coincidenza!

DANS LA SOUPENTE…

Pauvre Corbu …

revenu à Rome, à son âge…

Maître vénéré…

depuis quatre ou cinq générations d’architectes “modernes” au moins…

VEDETTE parmi les vedettes…

il fut le premier et reste naturellement le meilleur…

véritable Étoile Polaire du XXe siècle…

mieux que Picasso et Matisse mis ensemble…

il n’attendait qu’une grande exposition…

où ses élèves lui montreraient son Grand Tour à lui …

d’abord en quête de la vérité …

ensuite de la notoriété…

puis des tâches importantes…

enfin de la reconnaissance suprême, …

mais, pauvre Christ …

quel infâme traitement…

la gratitude ne fait certes partie de ce monde-ci, …

mais échouer dans une soupente…

dans cet immeuble tordu….

fabriqué tant bien que mal par une mésopotamienne farfelue…

qui n’a jamais vu ni d’arcs ni de colonnes…

Il ne s’attendait pas du tout à cela, le pauvre…

Ces Italiens infâmes… ignorants, fainéants et ingrates…

ils auraient pu trouver mieux : un Palais … une église, … des thermes romaines…

un Colisée… même carré…

un nuage… une gare…

un machin quelconque, fabriqué par quelques papes…

par quelques empereurs…

par un prince cochon quelconque…

par quelques entraîneuses enrichies…

Oh putain ! … juste à moi … rien !

…Dans la soupente de Marguerite…

et pourtant elle n’est pas Donna Lucrèce… ou madame Pompadour …

Lady Hamilton … ou ce qu’on veut…

juste un peu de respect…

tiens ! pour venir à Rome, une fois, j’avais même mis mes guêtres …

les lunettes … le chapeau… le parapluie …

à présent, avec l’âge et les infirmités que j’ai…

maintenant vous me flanques sous l’escalier de cette turque…

et laisser la main libre pour ma préparation à cet architecte tordu…

…par moitié néoréaliste, qui tout en essayant de m’imiter se moque de moi…

avec ces quatre panneaux sans façon, …

allez vous faire foutre tous… salauds !…

et merde ! vous ne l’avez pas compris…

l’ARCHITECTURE MODERNE c’est moi… il n’y a que moi…
et vous, à Rome … désormais… il ne vous reste même pas les yeux pour pleurer…

et vous, Marguerite, m’installez dans la soupente… moi !…

moi ?…

ô Marguerite…

dans la soupente… allez-y vous même !…

………..
À propos… mon chef, dites-moi

qui est-elle cette Marguerite ?

……

Ciao carissimo e grazie per questi simpatici “sconfinamenti”!

Un abbraccio e a presto

Giovanni

…………….

L.C. CHI? …

ITALIANI BRUTTI INGRATI ZOZZONI …

A ME …

ER GRANTUR …

NER SOTTOSCALA …

MO ‘O FATE FA’? …

Questa voce è stata pubblicata in Architettura, Archiwatch Archivio. Contrassegna il permalink.

2 risposte a LE CORBUSIER … LA COINCIDENZA E IL SOTTOSCALA …

  1. biscarrosse2012 ha detto:

    L’ha ribloggato su le portrait inconsciente ha commentato:
    Cher Giorgio,
    je me suis beaucoup amusé en traduisant pour mes correspondants français ta charmante poésie , justement indignée pour la mauvaise fin, dans une soupente, du pauvre Corbu…sier.
    Inconsciemment, je voulais raconter dans les détail le « fait » à mes amis français. En particulier, je pensais à Nicole Peter. je ne sais pas si je le ferai…
    Je fréquente toujours avec plaisir le blog de Nicole Peter, Passages, déjà en raison de son nom séduisant et accueillant aussi. Nicole Peter, à son tour, m’honore de ses visites régulières et pleines d’humour… Pourquoi utilisé-je ce terme « humour », avec ce peu d’éléments que notre « société d’inconnus fraternels » nous offre ? Je ne sais pas. C’est une intuition. Elle aime le paradoxe, tout comme moi aussi je l’aime. Elle démystifie même les colonnes portantes voire les clichés les plus enracinés dans nos esprits obéissants, par exemple Le Corbusier. Oui, elle a le courage — que j’admire, bouche bée — de dire qu’à la fameuse Ville Savoie il y a « trop blanc ». Si je pense combien d’années de timidité et de résignation avons-nous vécues dans la stricte observance de cette « clarté » qu’on ne pouvait pas mettre en discussion… devant cette « rationalité » légèrement abstraite ayant la présomption de tout maîtriser ! C’est grâce à Nicole que je me suis rendu dans le blog-encyclopédie de Giorgio Muratore, où j’ai trouvé, entre autres, un intéressant reportage sur les « larmes de Le Corbusier ». Je ne peux pas le traduire ici, mais là aussi on respire un air salutaire de désacralisation, comme dans l’article de Nicole Peter.

  2. biscarrosse2012 ha detto:

    Grazie Giorgio, è stato un gioco… non dimentichiamo che LC non era né francese né italiano, ma come tutti sanno era un orologio svizzero!

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.